noyeux joel

Publié le par charli

Désolé de ne pas avoir poursuivi les aventures de Chien d'Ivrogne ces jours ci, mais là je suis en pleine étude sociologique sur les capacités de l'être humain à supporter la charge d'une certaine quantité d'alcool ingérée.

J'en suis d'ailleurs actuellement à la conclusion que ça allourdi sérieusement la faculté à percevoir avec discernement l'extrême complexité du monde ambiant et environnant, voire perturbe également celle de se mouvoir avec souplesse et agilité.

Ceci dit je vous souhaite de très bonnes fêtes

(au menu hier soir il y avait pineau et whisky coca à l'apéro, Jurançon sec sur les huîtres et le fois gras (2 bouteilles), Côtes de bourg sur la dinde (3 bouteilles), Champagne sur le dessert, et Cognac après le café (la bouteille). Je crois que c'est le coca à l'apéro qui a du provoquer mon mal de tête.

Bon on m'appelle pour manger, je retourne à mon étude.

Publié dans charlicom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article