Bonne Acnée

Publié le par charli

Paix et miséricorde sur la terre aux hommes de bonne volonté, et aux femmes evidemment pétries des mêmes intentions.

Ainsi comme à l'accoutumée cette fin d'année aura été émaillée de moult beuveries et festivités gastronomiques, célébration pieuse dans son intention qui dans son application se révèle aussi obscène, barbare et boulimique qu'une tripotée de cochons se vautrant dans leur auge. Consommation à outrance, chocolats en veux tu en voilà, du gras, du surgras, du viagra, en route pour le royaume de l'obèse avec flatulences et gastro en sus. En soi une belle carte de voeux à destination des creveurs de dalle, ça bouffe, ça gueule, ça chie, et ça rie bien gras en se touchant le cul, quel monde merveilleux...

Bordel de merde, un bout de mon brouillon a été mis en ligne.

Bon. Comme à mon accoutumée je m'en suis mis ras la gueule, vautré plein gaz dans mon vice de grande bouffe, à grands renforts de rasades immatures, Ricard, vin blanc, vin rouge, Champagne, re-vin rouge (pas fini de bouffer), re-Champagne, café Calva, (là je ne me souviens plus), puis bière, téquila et whisky, avec à la clé une belle marque au front pour démarrer l'année comme il se doit, je vous donnerai plus tard les détails de cette vilaine blessure...

Publié dans charlicom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article