virée en vendée

Publié le par charli

Déjà une bonne nouvelle, notre bassiste le gars Troub's est revenu du continent africain, on va pouvoir enfin jouer dans des conditions plus correctes et moins à l'arrache comme l'autre soir.

Et oui car l'autre soir ça a été plutôt rock'n'roll, et pas forcément dans le bon sens du terme. L'absence de basse s'est cruellement fait sentir surtout pour l'harmonica, pour l'aisance de jeu. Moi je m'en foutais, je pensais juste "vivement que ce soit fini, j'empoche le pognon et je me casse pour retrouver ma gonzesse qui aura chauffer le lit".

On l'a fait à la régalade, peut être pas fameux musicalement mais ils en ont eu pour leur argent, avec double rappel (si si y'en a qui en redemande) sur "José Bové" (sur l'air de "Roulez bourrés") et  "Oh les filles" l'incontournable, le "Sweet Home Chicago" français.

On s'est cassé rapide et manque de pot pour ma pomme, ma Cathy avait déplié le lit du salon pour Michel l'harmoniciste, et s'était endormie dessus. Dans le cul pour la place chaude.

Je l'ai embarqué fissa à sa place maritale et ai bloqué la porte avec trois madriers, on est jamais trop prudent....²

 

Ce week end je suis allé en Vendée pour des affaires familiales, et heureux hazard mes bons potes jouaient justement ce soir là. Dans le temps on s'appelait les Bernik sous Goemon, aujourd'hui ils s'appellent les Conkisador, vous remarquerez au passage la même disponibilité à faire sérieux en matière de musique, ceci dit ça fait moins cochon que par exemple Gerald Deux pals massent...

Ca fait réellement drole d'écouter des morceaux qu'on a toujours joué mais sans y être, d'être dans le morceau mais sans problème pour boire sa binouse, sans avoir de guitare à maltraiter en même temps.

En plus ça m'a confirmé dans le sentiment que les gens dans des bars enfumés et bruyants en ont rien à foutre de la musique, que ça fait juste un bruit de fond avec des poum poum et des chtrings chtrings et un mec qui beugle dessus en essayant de faire des vocalises.

C'était super coOOol, et j'ai même fait le boeuf à la fin, envoyer un peu de turbine à riffs, de solos virevoltants comme dans le temps. J'en ai profité pour placer notre "j'ai un gros gland", notre tube, notre gros tube même... Et bien incroyable, y'a des petits jeunes qui connaissaient les paroles, y'a du avoir du piratage de CD depuis notre dernier passage dans le coin y'a au moins 2 ans et demi.

Va falloir revenir bientôt sur ces terres pour répandre la bonne nouvelle...

Publié dans charlicom

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sdvv 21/02/2007 23:00

cest ca oui : "empocher" -oublie pas que tu me dois 40.Franchementca le fait pas de etre bourrez et chanter commme au ptit rossingnolj'ai ecouté le md cette aprem avec le lambris et je dirais que cetais le pire concert j'ai.On a fait "la motte" en swing!hey ,au lieu de ecrire des conneries pourqoui pas nous trouver des dates?

sdvv 21/02/2007 22:45

bvbcvbcvb

mistertchang 18/02/2007 15:34

salut fripouille. ça manque de photos ce blog!